Femina

cailles3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’étymologie médiévale faisant venir femina de fe (« foi »), et de mina (« faible ») : « [être] de peu de foi » est à mettre au compte de la mentalité de l’époque, puisque la Chute de l’homme aurait été provoquée par la désobéissance d’Ève, séduite par les promesses du serpent (Bible, Genèse, 3) 

caille2 cailles1