Nu.e – 2023

Nu.e se dressent tels des monuments imageants l’insatiable obsession envers les seins ; anthropométrisés et jugés en fonction des prescripts et diktats externos-corporels imposés et médiatisés. Ils consistent en une autre démonstration que l’emprise qu’exerce le système patriarcal et ces rouages sur les femmes, leur sexualité et leurs corps n’est pas révolu ni résolu. Dans une société où les seins sont tantôt qualifiés d’obscènes, d’excitants, de naturels, de redrapés ou de refaits, les messages les entourant sont contradictoires. En effet, que ce soit sur les réseaux sociaux, ou encore, dès la petite enfance, les mamelons féminins doivent être cachés -invisibilisés-, contrairement aux mamelons des hommes ou garçons.

Draps de laine, mousse,polyester – 7 exemplaires uniques brodés – demande de renseignements Galerie Robertson Arès

REMIXER SON PATRIARCAT Règle #1 Obéir, suivre les règles convenues, écouter le masculin